Une Gobine, … c’est quoi ?

Saint-Vincent

En ces temps-là, il y avait encore beaucoup de vignobles dans la Haute Yveline, sur les coteaux situés entre les forêts de Marly, Beynes, Sainte-Appoline, Montfort l’Amaury, Rambouillet, Civry et des Quatre Piliers.
Les uns, comme celui de Garancières, produisaient du vin rouge. D’autres, tels ceux d’Auteuil, de Boissy-sans-Avoir, donnaient un petit vin blanc au bouquet spécial, véritable saveur du terroir.

C’était avant l’année 1903.

La Gobine était une réunion familiale.
Après le repas on chantait, racontait des histoires, riait pendant une partie de la nuit. Si l’on avait rempli beaucoup de tonneaux, cette fête était encore plus joyeuse, généralement sous la présidence du pressorier, l’écraseur des grappes avec son pressoir en bois, jouant le rôle du vigneron occupé à remplacer les bouteilles vides par d’autres pleines jusqu’au goulot.

(Extrait des Contes de la Gobine : Introduction de P. LELONG)

Les membres du groupe œnologie de l’ABCL vous souhaitent la bienvenue.

Visitez le site de l’ABCL :   www.abclboissy.fr

.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 23 articles | blog Gratuit | Abus?